1882. « Sur le désir de ma femme, je me fixe à Amiens, ville sage, policée, d’humeur égale, la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez près pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile. » Voilà Jules Verne, originaire de Nantes, embarqué dans une nouvelle aventure, celle de sa vie, celle de son œuvre immense.
Malgré son imagination débordante dont il nous a fait bénéficier dans ses romans, il n’a pas terminé ses jours dans des délires comme Van Gogh.  Jules Verne était un homme très réaliste qui est devenu conseiller municipal à Amiens, et un des administrateurs de la Caisse d’Epargne.

Jules Verne, un auteur de science-fiction

Auteur prolifique, Jules Verne écrira 62 romans dans la série des Voyages Extraordinaires ! C’est un écrivain qui vit dans son époque avec exaltation. Il lit beaucoup : les écrivains contemporains tels Alexandre Dumas père puis le fils, Victor Hugo, Alfred de Vigny et en particulier Maupassant… mais aussi les journaux, les revues scientifiques, relais des expositions et des nombreuses inventions scientifiques et industrielles de cette fin du 19ème siècle.
La disparition de marins en mer des Bermudes et le mystère du lac de Lochness dont se font largement échos les journaux, serviront de bases à l’un de ses plus grands succès : « 20 mille lieues sous les mers ».

Jules Verne est un curieux et un grand voyageur. Avant de se consacrer véritablement à l’écriture, il visitera l’Ecosse (qui lui inspirera « Capitaine Grant », « Les Indes noires »), la Scandinavie (Suède, Finlande, Danemark) où il plantera le décor de « Voyage au centre de la Terre ». Il ira jusqu’à New York et les chutes du Niagara. Il traversera l’Atlantique à bord du plus gros paquebot de l’époque : the Great Eastern (dont on peut voir une belle maquette au 1er étage) capable de contenir 5000 passagers ! (d’où le roman « Ville flottante »).
Plus tard, lorsqu’il gagnera en notoriété, il deviendra propriétaire de trois bateaux qu’il nommera successivement Saint-Michel 1, Saint-Michel 2 et Saint-Michel 3. Il se rendra en mer du Nord pour découvrir l’Angleterre et en Méditerranée, vers l’Espagne, l’Italie, l’Afrique du nord… Presque partout, précédé par sa notoriété, il sera toujours accueilli avec les honneurs dus à un ambassadeur. Car dès 1872, son best-seller « Le tour du monde en 80 jours » (publié d’abord en feuilletons dans un journal) sera traduit dans plusieurs langues (espagnole, italien, arabe, japonais, chinois…) !

Précurseur de la littérature jeunesse

Jules Verne, en très étroite collaboration avec son éditeur Pierre-Jules Hetzel, sera précurseur de la littérature de jeunesse. Hetzel lance de véritables campagnes de communication pour ce nouveau genre destiné aux jeunes, donc aux écoles. Les livres de Jules Verne, tous contenant des illustrations et aux couvertures colorées et soignées (exposés dans les vitrines du 1er étage) serviront de cadeaux d’anniversaire, de Noel, ou de prix de fin d’année scolaire pour les bons élèves.
Au 2ème étage, se trouve la grande bibliothèque reconstituée : des piles de journaux et revues scientifiques, des étagères de livres… Moment d’émotion : on aperçoit par une porte délibérément entrouverte, son cabinet de travail avec face à la fenêtre, son bureau sur lequel est posé un globe terrestre, son fauteuil… l’antre de l’écrivain où il a donné libre cours à sa force créatrice.

Dans le grenier aménagé, on découvre quelques maquettes sorties tout droit de son imagination et de ses romans : le vaisseau-ballon inspiré des montgolfières (dans « 5 semaines en ballon », premier roman écrit à Amiens) et le vaisseau volant propulsé par des petites turbines placées en hauteur (ancêtre de notre hélico ?)

Dire que nous vivons son futur qui est aujourd’hui notre présent, c’est littéralement fantastique ! S’il revenait aujourd’hui, Jules Verne intitulerait son prochain livre Retour vers le futur ! Et il s’entendrait à merveille avec Spielberg.

A l’heure où on célèbre l’anniversaire du premier homme sur la lune, il est utile de rappeler qu’un des succès de Jules Verne fut « De la Terre à la Lune » (1869) tout juste un siècle avant les premiers pas de l’homme sur la lune, un trajet direct de 97 h et 20 mn (s’il l’a dit, on y arrivera peut-être ?) !

Maison Jules Verne, 2 rue Charles Dubois, 80000 Amiens
Tarifs adultes 5 €, tarif réduit : 3,50 €. Gratuit pour les enfants jusqu’à 8 ans.
https://www.amiens.fr/Vivre-a-Amiens/Culture-Patrimoine/Etablissements-culturels/Maison-de-Jules-Verne

Mes remerciements à M. Bernard SINOQUET, Directeur de la Maison de Jules Verne, pour son accueil et la visite guidée. Il m’a aimablement fait rectifier la mention que Jules Verne ne serait pas sorti de sa bibliothèque comme indiqué dans

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Fill out this field
Fill out this field
Please enter a valid email address.
You need to agree with the terms to proceed

Menu